Une pétition pour que cessent les expulsions des jeunes étrangers en apprentissage ou en formation dans notre pays

Lien vers la pétition :
https://www.change.org/

Il y a plusieurs mois, Stéphane Ravacley, boulanger à Besançon, a entrepris une grève de la faim. Laye Fodé Traoré, jeune migrant guinéen, dont il était le maître d’apprentissage, venait d’avoir 18 ans et de recevoir une Obligation de quitter le Territoire Français (OQTF). Par sa démarche radicale, Stéphane a exprimé sa révolte face à cette décision administrative abrupte aux conséquences destructrices. Partout en France ces situations se multiplient, ces jeunes sont les victimes d’un système incohérent et soumis à l’aléa de décisions administratives variables d’une préfecture à l’autre .

Nous soutenons la proposition de loi de Jérôme Durain, Sénateur de Saône et Loire qui sera examinée le 13 octobre par le Sénat.

Pour que cessent les expulsions des jeunes étrangers en apprentissage ou en formation dans notre pays ; pour que la France continue à placer les enjeux humains universels au cœur de ses valeurs ; pour donner une vraie chance à d’autres Laye, Yaya, Boubacar et Sidiki, rejoignez notre mobilisation, signez cette pétition, écrivez à vos élu.e.s !

Une pétition pour aider Abdoulaye CAMARA, lancée par Itinérance Cherbourg

Une pétition pour aider Abdoulaye CAMARA, lancée par Itinérance Cherbourg

ITINERANCE CHERBOURG a lancé cette pétition adressée à Emmanuel Macron et à Gérald Darmanin, Gérard Gavory, Sonia Krimi, Jean-Michel Houlegatte et Benoît ARRIVÉ.

         PERMETTRE À ABDOULAYE DE POURSUIVRE SES ÉTUDES


Abdoulaye est un étudiant sérieux. Titulaire d’un baccalauréat obtenu en Guinée, il termine sa deuxième année de BTS Gestion des PME. Arrivé en France depuis 2017 où il dépose une demande de titre de séjour en Octobre 2020 qui lui permettra de poursuivre son projet d’études. Trois mois plus tard, la préfecture lui demande ses revenus sans lui remettre de récépissé de demande de titre de séjour qui lui aurait permis de travailler.
8 mois plus tard, on lui adresse une OQTF, alors qu’Abdoulaye est inscrit en licence et envisage de préparer un master ultérieurement.

MOBILISONS NOUS POUR QUE L’ÉTAT FRANÇAIS REVIENNE SUR SA DÉCISION ET PERMETTE À ABDOULAYE DE POURSUIVRE SES ÉTUDES ET RÉALISER SON RÊVE.

https://www.change.org/o/itinerance_cherbourg

Pétition pour bloquer l’expulsion d’une famille bangladaise installée à Carolles

Depuis quelques semaines, les OQTF  ( Obligation de Quitter le Territoire Français) pleuvent sur les familles déboutées du droit d’asile ou sur les jeunes, d’abord accueillis et pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance, puis devenus majeurs et en cours d’apprentissage: la presse en parle, les recours sont déposés, des mobilisations citoyennes s’organisent.

Nous vous adressons aujourd’hui un lien vers une pétition qui concerne une famille qu’ISM accompagne depuis maintenant 3 ans, un couple Bangladais et ses 4 filles, l’aînée de 12 ans arrivée avec ses parents et ses 3 sœurs nées en France, 5ans, 4 ans, 18 mois. Grâce à un partenariat entre le diocèse et ISM, ils sont hébergés à Carolles, en demande de régularisation pour raisons médicales. Les règles d’accueil des étrangers se dégradant ces derniers mois – et le COVID a bon dos!!- ils ont reçu une OQTF. Un recours auprès du Tribunal Administratif est en cours. Un collectif citoyen s’est créé à l’initiative des parents d’élèves et une pétition circule, dont le lien est:

http://chng.it/QZG6pcJRJT

Laissez-vous guider, faites part de ce lien à vos réseaux et relations, nous vous en remercions vivement.

Solidairement