Succès de la mobilisation à Carolles !

Le préfet de la Manche a abrogé l’OQTF frappant cette famille présente depuis cinq ans, dont quatre ans de scolarisation de l’ainée, et trois ans de récépissés renouvelés de trois mois en trois mois, sans autorisation de travail.

Grand titre à la une de La Manche libre

Cette décision fait suite à la mobilisation citoyenne engagée par les parents d’élèves des écoles de Carolles et de Jullouville avec la pétition « Sauver les petites filles de la baie » qui a recueilli 19000 signatures, et à la présence, samedi 13 Mars dans l’école de Carolles de cinq maires, deux conseillers municipaux de deux autres villes proches, un responsable du Conseil Départemental 50, un représentant du diocèse et un parlementaire, tous affirmant d’une même voix que cette famille devait rester à Carolles


Et c’est beau une telle décision !  


Ils ont maintenant des récépissés les autorisant à travailler, en attente des cartes promises sous un mois… nous continuons de suivre l’affaire.
Cette mobilisation exemplaire est porteuse d’espoir : nos concitoyens ne sont pas aussi xénophobes qu’on voudrait nous le faire croire !
Continuons notre action vers la régularisation de tous les étrangers demandant asile et protection à l’état français! Continuez votre soutien, merci !

La mobilisation continue autour de la famille menacée

Voici le lien pour revoir le passage du journal télévisé de FR3 du 13 mars 2013 sur ce beau rassemblement dans la cour de l’école de Carolles organisé par les parents d’élèves contre l’arrêté d’obligation de quitter le territoire d’une famille suivie par Itinérance Sud Manche menacée d’expulsion au Bangladesh.

https://youtu.be/UQIG2HFZ184 avec l’accord de FR3 

Sont présents les maires de Carolles, Jullouville,  Dragey, Genets, Champeaux, des élus municipaux , un parlementaire : Bertrand Sorre, le prêtre de la paroisse David Lerouge et beaucoup de parents.
Espérons qu’il y aura une suite positive !

Pétition pour bloquer l’expulsion d’une famille bangladaise installée à Carolles

Depuis quelques semaines, les OQTF  ( Obligation de Quitter le Territoire Français) pleuvent sur les familles déboutées du droit d’asile ou sur les jeunes, d’abord accueillis et pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance, puis devenus majeurs et en cours d’apprentissage: la presse en parle, les recours sont déposés, des mobilisations citoyennes s’organisent.

Nous vous adressons aujourd’hui un lien vers une pétition qui concerne une famille qu’ISM accompagne depuis maintenant 3 ans, un couple Bangladais et ses 4 filles, l’aînée de 12 ans arrivée avec ses parents et ses 3 sœurs nées en France, 5ans, 4 ans, 18 mois. Grâce à un partenariat entre le diocèse et ISM, ils sont hébergés à Carolles, en demande de régularisation pour raisons médicales. Les règles d’accueil des étrangers se dégradant ces derniers mois – et le COVID a bon dos!!- ils ont reçu une OQTF. Un recours auprès du Tribunal Administratif est en cours. Un collectif citoyen s’est créé à l’initiative des parents d’élèves et une pétition circule, dont le lien est:

http://chng.it/QZG6pcJRJT

Laissez-vous guider, faites part de ce lien à vos réseaux et relations, nous vous en remercions vivement.

Solidairement

Samedi 20 février, marché au mimosa à Avranches

Malgré le contexte sanitaire difficile, nous avons décidé de maintenir le traditionnel marché au mimosa d’Itinérance Sud Manche et de percer la froidure hivernale et sociale par une rencontre colorée et annonciatrice de jours plus ensoleillés.

Le marché au Mimosa aura lieu Samedi 20 Février de 9h à 13h, Rue des Chapeliers, près de la Place Saint Gervais à Avranches.

Venez nombreux nous rencontrer en solidarité avec nos amis du monde entier.

Du 10 au 18 décembre 2020: Exposition au Lycée Littré « Tous migrants »

Exposition de dessins de presse :« Tous migrants » au CDI du Lycée Emile Littré à Avranches

Actuellement au CDI du Lycée Littré à Avranches, vous pouvez visiter une exposition intitulée « Tous migrants » réalisée par le collectif « Cartooning for peace », sur le même modèle que « Dessine moi l’écologie » que vous avez peut-être eu l’occasion de voir.
Elle retrace le parcours complexe des migrants à travers des dessins de presse du monde entier. On y trouve aussi de nombreuses informations sur le phénomène migratoire dans le monde.